Capitale  de l'Alagoas, Macéio compte près de 900.000 habitants et s'est développé au XVIII° siècle grace à la canne à sucre. Actuellement ce sont plutôt ses plages qui font la réputation de la ville d'autantIMG_3259_raw plus qu'à marée basse l'océan piégé entre les bancs de sable et la plage forme de gigantesques bassins aux eaux cristalines d'un chatoyant vert émeraude.  Les pêcheurs, moyennant une somme modique,  sont prêts à vous emmener à bord de leur barque à fond plat sur les bancs de sable à 2 km de la plage.


IMG_3212_rawNous démarrons notre tour de ville pédestre par le passage à la gare routière des bus afin de prendre notre billet pour être sûr de pouvoir rejoindre notre dernière étape : Natal situé à l'extrème pointe est du Brésil (là où il est le plus près de l'Afrique).   


De là, nous continuons vers le centre ville, ce qui nous permet d'approcher quelques quartiers populaires situés un peu en retrait des principaux axes. Au centre, nous retrouvons une vie trépidante avec les commerces et les étals des marchands de fruits, légumes et autres articles.  Les rues sont remplies de bruits, de senteur et toute cette agitation est   bien dans le rythme du pays et de la région.

IMG_3213_raw IMG_3221_raw IMG_3222_raw             


Après avoir vu l'église "Bom Jésus dos Martirios" à la façade carrelée d'azulejos et non loin le palais "Floriano" nous flanons dans les rues commerçantes avant d'entrer dans le marché couvert. On y retrouve l'ambiance, les couleurs et surtout les odeurs des marchés des pays tel le Pérou ou la Thailande.  Non loin un petit marché artisanal nous laisse un instant flaner à l'ombre des tissus, robes et  articles en vanerie.

IMG_3230_raw IMG_3226_raw IMG_3225_raw    

IMG_3229_raw IMG_3236_raw IMG_3235_raw 


Nous passons devant la cathédrale (en réparation) et poursuivons notre route plein sud afin d'arriver au port.

Une boIMG_3241_rawnne escale dans un super restaurant nous permet de reprendre IMG_3243_rawsereinement notre chemin qui,en longeant les grandes plages de Ponta Verde et Jatiuca, nous reconduit à notre Pousada que nous retrouvons avec plaisir après plus de 25 km à pied.

               

 

 

Dommage que le ciel soit resté gris pour les photos, mais bien agréable au vu de la température qu'il aurait pu faire.  

IMG_3257_raw  IMG_3254_raw  IMG_3261_raw